A vous chers Parents :

En aidant votre enfant hyperactif
à se réaliser,

Vous serez étonné de le voir retrouver son calme et vous aussi !

 

Votre enfant est hyperactif et vous ne savez plus quoi faire. (Problème)

- Vous êtes à bout de force ?
- Votre enfant réagit de plus en plus violamment, il crie, vous aussi ?
- Vous êtes fatigués de faire le taxi pour l'amener à toutes ces activités dans l'espoir qu'il se fatigue ? C'est peine perdue.
- La médecine vous dit que votre enfant a un problème et vous, vous savez qu'il est normal, voir bien plus intelligent que les autres.
- Vous n'acceptez pas le diagnostique qui met votre enfant dans une case sans solutions.
- Vous refusez de le médicaliser. Et vous avez bien raison.

Et si ça continue un an, deux ans, trois ans, cinq ans ? (Conséquences)

- Qu'en sera-t'il de votre vie familiale ?
- Est-ce que votre couple tiendra le coup ?
- Vos autres enfants se sentent-ils délaissés ?
- A l'école, votre enfant souffre encore plus du rejet, c'est toujours lui le cancre même quand il n'a rien fait.
- La médecine dit qu'il vous faut consacrer 2 à 3 fois plus de temps qu'à un enfant "normal".
- Vous l'enmenez faire plein de sports différents afin de le fatiguer, mais ça ne marche pas. Vous êtes épuisé avant lui.

Jusqu'où irez vous ?

 

  • Le placer en institution pour vous décharger ?
  • Le médicaliser pour que vous puissiez souffler ?
  • La violence physique car vous n'en pouvez plus ?
  • Un parent à bout de nerfs peut perdre le contrôle, avez-vous peur de cela ?

La solution est pourtant si simple !

Dans notre société, lorsque l'on ne rentre pas dans les cases, c'est un problème conséquent,

Si vous n'êtes pas prêt à croire que la solution est très simple, c'est pas la peine de continuer à lire ce texte.

Si vous ne croyez qu'à la médecine, alors les informations suivantes ne trouveront pas d'écho dans votre coeur.

Si vous n'êtes pas prêt à vous engager avec votre enfant, alors ce n'est pas la peine

Si vous voulez que votre enfant soit comme les autres, .... l'échec est garanti.

je ne vais pas faire rentrer votre enfant dans une case, je vais lui permettre de sortir de sa prison.

Contrôler et gérer l'enfant de près,

est une utopie :

 

On vous a dit que :

  • Il vous est conseillé d'éviter les lieux publiques avec votre enfant, car il risque d'être submergé !
  • Ne pas crier plus fort que lui, arrivez-vous à vous à garder votre calme tout le temps ?
  • Ne pas perdre le controle de ses émotions ? Une émotion est par définition incontrolable car elle fait partie de l'instinct de survie.
  • Trouver du temps pour vous, faire le vide, haha... plus facile à dire qu'à faire.
  • Eviter telle ou telle nourriture, c'est pire qu'un régime.

Votre enfant aspire à une grande liberté et créativité, le priver et l'enfermer est un non sens.